KOUROU FIA

SINGLE

BAMBASSE

Featuring

Flavia Coelho
Kourou fia

ALBUM

« NENE »

les News de Kourou Fia

  • Kourou Fia NENE
    SORTIE OFFICIELLE

    Avril 2017

  • Vimeo Video
    BAMBASSE LE SINGLE

    Featuring FLAVIA COELHO

  • Vimeo Video
    LA LUNE EST TOMBEE

    Un Film de GAHITE FOFANA

    BOF de KOUROU FIA & PHILIPPE EIDEL

    Trois amis d'enfance relancent ensemble une usine d'eau minérale en Guinée.
    Douba débarque de Baltimore. À la demande de Salma, son amie d'enfance, il se rend à Dalaba, sa ville natale, pour aider Manthia, son associé. Celui-ci l'a précédé en Guinée pour faire face aux difficultés que rencontre l'usine d'eau minérale dans laquelle ils ont investi depuis les États-Unis. Manthia, seul, est dépassé par les tracas quotidiens qui l'assaillent. Il a quitté la Guinée depuis longtemps et ne maîtrise plus les codes. Ensemble, le trio remet l'usine en état de marche.

L'Album

Qui, quand, comment ?

Rencontre avec Philippe EIDEL

La rencontre entre Kourou Fia et le compositeur Philippe Eidel se fait avec le trio Ba Cissoko.
« Nous avons réalisé notre quatrième album avec lui. Sa manière de travailler, sa musique, m'a aidé à évoluer. »
C'est donc tout naturellement que Kourou se tourne vers lui pour son projet d’album solo.
Ils conçoivent et enregistrent, dans une ambiance intime. Leurs instruments se complètent, et cette complicité donne toute sa couleur à ce premier album.

Le sens des mots

Bien sûr, on se demande ce qu’il chante, même si les mélodies de Kourou évoquent son âme.
Il est beaucoup question de femmes…
De mamans, donc d’enfants, donc de respect.
Et d’amour…

00:00
00:00
  1. Bambasse
  2. Naitou
  3. Sabola
  4. Clemence
  5. Diarana
  6. Nafigi
  7. Bamayelefe
  8. Selela
  9. Boreya
  10. Nene
  11. Home Sweet Home
  12. Linda

Your web browser does not support HTML5 audio. Please update to a newer web browser.

nosylab logo

Tout Kourou

• Au tout tout début

Il n'aime ni la guerre, ni les uniformes. Pourtant, la biographie de Kourou Fia est bien celle d'un combattant. Le combattant d'une adversité que d'aucuns verront liée au hasard. Lui y voit la ligne d'un destin tracé par la main de Dieu. Ainsi le bégaiement vécu toute son enfance comme une malédiction, est-il petit à petit devenu le moteur d'une âme résolue. « Je me dis que si je bégaie, c'est que Dieu voulait ça. Il y a une bonne raison et je dois m'en servir ». Et dieu sait, justement, l'ampleur d'un tel défi pour quelqu'un appelé à devenir griot. C'est à dire un homme du verbe.

•• Premiers Pas

Kourou Fia fonde son premier groupe à l’orée des années 1990, avec deux de ses cousins, Ba et Keba Cissoko.

Le trompettiste français Gilles Poizat intègrera l’aventure. Baptisée « Tamale lalou » (Les voyageurs ), cette première formation leur permettra de faire leurs gammes.
En 1995, l’aventure des scènes étrangères débute pour Kourou. Il s’envole vers Marseille avec son père, M’Bady Kouyate, et Ba Cissoko. « C’était dans le cadre du festival Nuits Metis », se souvient Kourou. « Marc Ambrogiani, le directeur de production, nous a fait venir. Il fallait faire du métissage entre la musique traditionnelle de Guinée et la musique occidentale. On a joué avec les violonistes de no quartet. »

••• L’experience Ba Cissoko

1999 marque la naissance du trio Ba Cissoko. Toujours armé de sa basse, Kourou y participe avec son frère Sekou. Celui-ci est à la kora electrique. Virtuose de la kora traditionnelle, Ba Cissoko, son cousin, est la figure de proue du groupe.

Les tournées internationales commencent. Avec à la clé un premier album en 2004, intitulé « Sabolan ». Il inaugure les quatre disques de la formation. Le Mali, la France, les Etats-Unis entre autres, accueillent régulièrement le trio. Les collaborations se multiplient. Kourou cite en exemple : « On a joué avec M à Bamako. Le groupe Ba Cissoko l’a aussi accompagné dans sa chanson « Mama Sam ». Le clip a été fait en Afrique. »

•••• Les influences

Kourou Fia baigne dans la musique traditionnelle africaine jusqu’à l’âge de 17 ans. Là, il découvre la musique européenne et américaine. C’est une révélation.
Il écoute en boucle tout ce qu’il peut sur des cassettes audio. Phil Collins, James Brown d’abord. Puis arrivent jusqu’à lui Bob Marley, Elton John et bien d’autres. Avec ses compagnons, Kourou n’a qu’une obsession : reconstituer et rejouer les chansons. « On n’avait pas eu la chance d’apprendre au conservatoire. On jouait tout d’oreille. Mais pour nous, ce n’était pas un problème ». Les heures et les heures ainsi consumées sur le manche de sa basse sont déterminantes pour le musicien en devenir qu’il est alors. Car dans toutes ses compositions futures et y compris dans son style de jeu, Kourou est en permanence à la croisée des deux mondes qui l’ont façonné.

Vimeo Video

KOUROU se raconte devant la caméra de Gahité Fofana.

Infos

SUR SCENE

LES MUSICIENS
kourou fia

Cyrille Peron
Guitars

kourou fia

Dimitri Reverchon
Drums

kourou fia

Nicolas Leroy
Keyboards

CONCERTS
13/2/2016

Marseille
LE JAM - 21h

24/2/2016

Six Fours les Plages
LE MOOM - 22h

26/2/2016

Les Aires St Michel
Escale Mjc - 21h

9/4/2016

Aix
Café les 3C
21h

24/6/2016

Miramas
Festival Nuit Metis

SUR DISQUE

CREDITS
My Image
show

FLAVIA COELHO

CHANT [Bambasse]
show

ESTHA DIVINE

CHANT [Naitou] [Clemence]
show

PHILIPPE EIDEL

Claviers, Guitare, Bouzouki, Accordéon, Choeurs
show

LAURENT EZAGOURI

Claviers, Choeurs
show

KOUROU FIA

Basse, Voix Lead
Enregistrements & Programming : BASILE EIDEL
Mixage : LAURENT GUENEAU
Mastering : RAPHAEL JONIN
Studio : MINUSCULE

La page PRO

Vous n’avez pas le code ?
Accédez au CD complet, à l’EPK et à toutes les infos en obtenant le code par email:
Auto Reply
Merci. Nous vous envoyons le code d’accès à la page PRO de Kourou au plus vite.

Signature (Supports HTML)
Merci
Kourou Team